11_Villa-Vorderseite_ebene_LO-opt__
Robert-Koch-Park à Leipzig : L’ancienne maison de la famille Sack à Grünau près de Leipzig – une villa chargée d'histoire. Source d’images : Brochure "Un château à Grünau / Komm e.V. Leipzig - Grünau"

Il ne s'agit certes pas d'un château, mais de l'ancienne résidence officielle de la famille Rudolph Sack et le fleuron représentatif de Grünau, un quartier de la ville de Leipzig. C’est là qu’ont vécu jusqu’en 1945 les familles des frères Paul et Hans Sack, fils du pionnier de la charrue Rudolph Sack et fondateur de la société Rud. Sack. Après la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise a été expropriée et elle est devenue propriété du peuple pour s’appeler BBG (Outils de préparation du sol). Après le tournant politique en 1990, les AMAZONEN-WERKE ont repris la société.

La villa est sise sur un terrain de 200 ha, qui comprenait deux grands parcs ainsi que le domaine expérimental de Rud. Sack avec de nombreuses installations et bâtiments. C’est là qu’étaient testés les machines et outils Sack et bien plus encore. En outre, des installations spécialement créées à cet effet, tels qu'une piscine, un lac avec un hangar à bateaux, un restaurant avec un bowling ainsi que des jardins potagers, étaient à la disposition des salariés. Sur le terrain s'étendaient d'autres maisons d'habitation pour les membres de la famille Sack et les cadres dirigeants. 
Certaines maisons sont encore utilisées aujourd’hui, tandis que d'autres installations dans les parcs ont été démolies, réaffectées ou laissées à l'abandon. Après la guerre, la villa a été utilisée comme foyer pour tuberculeux, puis comme hôpital de district et, après d'autres transformations, l'hôpital a pris le nom de "Clinique Robert-Koch". Des manifestations culturelles se sont déroulées en référence au nom de la clinique dans le parc Robert-Koch. La clinique existait encore il y a quelques années, mais a déménagé car le bâtiment nécessitait des restaurations importantes. 

Elle n'a ensuite été utilisé que sporadiquement pour des manifestations culturelles et des fêtes de famille. Entre-temps, une association a été créée pour s'occuper de l'entretien du parc et de la conservation du bâtiment, la "Komm e. V.". Elle s’investit également pour que le parc soit rebaptisé "Rudolph-Sack-Park". Pour l’association, il est important que le nom du pionnier de la charrue reste dans les mémoires.